Fabrication d’huile d’olive : la récolte

olive_vmazataud-2 Dès le mois de Novembre, les premières olives de nos champs arrivent à maturité et sont prêtes à être cueillies. Pour la fabrication d’huile d’olives . La phase de cueillette se déroule toujours avec attention et délicatesse car l’olive est véritablement la matière première de l’huile d’olive. Les olives sont récupérées des arbres dans de grands filets grâce à des « peignes » que nos techniciens manient avec patience et agilité. Ensuite, elles sont manuellement triées et mises en caisse. Nous prenons alors soin d’éliminer les feuilles d’oliviers  qui s’y seraient immiscées pour éviter qu’un goût amer ne perturbe les papilles.

Fabrication d’huile d’olive : pression à froid

  IMG_3876 Chaque soir de récolte, les caisses d’olives  sont apportées au Moulin qui se charge de les presser à froid. Afin de respecter notre tradition de fabrication d’huile d’olive ancestrale, l’huile n’est pas filtrée. Nous ne voulons pas produire une huile d’olive aseptisée mais au contraire garder toutes ses propriétés gustatives et ses vertus thérapeutiques qui pourraient disparaître lors de l’élimination de particules en suspension.

Etape finale de la fabrication d’huile d’olive : décantation

  Nous avons choisi d’utiliser la méthode « par décantation » qui permet donc de séparer les déchets et l’eau de la bonne huile. Cette technique de fabrication d’huile d’olive permet de fournir à nos clients une huile d’olive artisanale Tunisienne unique et non filtrée. L’huile d’olive d’ Utique décante ainsi pendant plusieurs mois dans de grandes cuves puis est mise en bouteille juste avant d’être distribuée à la demande. Elle conserve ainsi toutes ses propriétés et ses valeurs thérapeutiques qu’on ne retrouve pas dans les huiles filtrées par centrifugation car elles auraient pu disparaître lors de cette manipulation.

production-of-olive-oil-9dsc_2462mod

L’huile d’olive d’Utique ne contient que des olives pressées, rien d’autre, pas de conservateur pas de colorant. C’est extraordinaire qu’au 21ème siècle on soit capable de consommer le même produit que nos ancêtres plusieurs millénaires avant J.C.